Beurette nue

Ma beurette ne se lasse jamais de ma queue

Après une longue et interminable partie de jambes en l’air. Je me suis jeté sur le lit un peu épuisé mais satisfait. Ma beurette toujours chaudasse et mouillée se met à jouer avec mon pénis. Je lui demande ce qu’elle fait. Elle me répond, j’ai besoin de ta grosse queue en moi une fois encore. Je me redresse et je lui dis « ce n’est pas fini ». Je la demande de se mettre à quatre pattes. Cette fois ci je vais la sodomiser. C’était la première fois que je voyais son petit orifice. Je voyais qu’il était vraiment petit pour ma bite. J’avais une sacrée queue soit dit en passant. Ma queue entrait difficilement dans son cul. Ma meuf hurle de douleur surement parc que ce petit cul était vraiment serré pour ma bite. J’essayais de l’enfoncer encore plus loin tout doucement jusqu’à ce qu’elle soit entièrement enfoncé. Là je l’encule violemment et la sale pétasse aime ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *